Sonne Le Glas.


Sonne Le Glas.

 

Contre la guerre

Le peuple se bat

Dans les communes désertées

Sonne alors le glas

Des habitants désabusés

Se sentent pris au piège

Allument dans les églises

Des lumières de vie, des cierges

Le temps d’une lueur

Un semblant de sourire

Des enfants de chœur

Au cœur vaillant

En éclat de rire, retrouvent en eux

Un soupçon de bonheur

Éclatent les bombes

Putain de fabrication humaine

Elles creusent nos tombes

Au regard de misère

Anéantissement d’un tout

Pour en devenir poussière de rien.

Le temps d’un sourire

Effacement du mal

Protection contre le bruit

Qui casse les tympans

Obscurcit les traits, des rides

Au fer marqué, à vie à tout jamais

Contre la guerre, éclateront alors

Les obus, contre abus de pouvoir

D’un roi se dévisageant

La face, face à son miroir

Se croyant immortel parmi

Ses lépreux mortels

Le tintement lent

De la cloche sonne le glas

La fin d’un monde

Approche ses lourds pas

Sonnent les trompettes

De la mort, triste destin

Tel est notre probable sort.

 

Paul Andrews

Écrit le 11/10/2010.

Publicités

~ par Gaël LOAËC/Paul ANDREWS (Blog 3) sur 2 avril 2011.

30 Réponses to “Sonne Le Glas.”

  1. Un écrit qui sonne le ton en ces jours sombrent… Seul le refuge de la prière le monde se fait sonner les cloches.. bisouilles

    J'aime

  2. Et bien les derniers événements ne font que sonner un peu plus le glas d’un monde affolé et d’une nature déchainée hum hum ….
    merci de ce texte qui je ne sens pas triste mais juste comme une évidence .
    CIAO

    J'aime

  3. merci pour la fête, même si come d’habitude je passe en retard sur ce billet 🙂
    Toute la pesanteur de la guerre allégée par un sombre poëme, très beau, même si le fait de voir la guerre se propager un peu plus chaque jour.
    Superbe Gaël
    Bizz et douce soirée en espérant n’avoir pas à entendre avant bien longtemps ce glas nous vriller le coeur

    J'aime

    • C’est notre sort depuis quelques millénaires, et cela le restera malheureusement encore longtemps. Il n’y a qu »une seule chose qui a évolué: la capacité de destruction……………..Bon dimanche

      J'aime

  4.                                     Liberté

    Le Monde évoque un Souffle Blanc ,
    Pour Un seul Mot , Combien de Heurts ?
    Une Onde de Choc est en Mouvement ,
    Et son Echo se fait Pressant ,
    Emportant Tout , au Fil des Heures ,
    Pour ceux qui Sondent en Gouvernant ,
    Le Vent d’une Fronde est Oppressant .
     
    En peines s’écroulent nos Libertés ,
    Par Tant de Thèmes , en Sols Majeurs ,
    Il n’y à pas d’Âges pour S’enivrer .
    Tels sont les Maux d’une Douce Musique ,
    Ceux qui régnaient , connaissent la Peur ,
    Le Chant du Monde nait Libéré ,
    Ses Belles Paroles aiment l’Epique ,
    Un Vent d’Histoires va s’essouffler .
     
    Une Foule en Hors cherche son Coeur ,
    A battre le Sol par les Pavés ,
    Une Longue Chaine , aux Fers Malheurs ,
    Propriétaires en Biens Privés .
    Des Clans d’Hiers , Hauts Dictateurs ,
    Découvrent alors qu’il faut Payer ,
    Ce que l’on Sème , sans faire de Fleurs ,
    Des Intérêts Particuliers .

    A ses Maillons , s’accrochent nos Vies ,
    Chacun en Soi , l’aimerait Goûter ,
    Et pour Long Temps , fuir la Haine ,
    Qu’il y à de Vivre , sans Libertés .
    Laisser à l’Onde , Germer la Graine ,
    Comme les Arbres , Trouver sa Voie ,
    Connaître en Faim , un peu de Paix ,
    Sous d’Autres Règnes , Enfer du droit ,
    Quand d’autres Saignent au Nom de la Loi .
     
    Que reste t-il aux Fond d’un Acte ,
    C’est dans l’ et Puis , que j’ai jeté ,
    Pour nos enfants , Signer le Pacte ,
    Je n’ai plus Peur , de me Dévouer ,
    Je sais ma quête , à l’ Heurt exacte ,
    Ce Grand Combat , d’ Egalités .

    On la Sème comme on l’Aime ,
    Elle est en Mains , multiplié ,
    D’un Libre Arbitre , aux Vents Autours.
    Seule l’Injustice peut la Relier ,
    A celui qui la Porte ,On l’envie pour Toujours ,
    « Poing de Flegme à trop Crié « 
    Cet Eclat qui le Porte , à Tout vivre par Amour ,
    A finit par céder , et son Corps sut Plier ,
    Liberté ma Chair ,Tu es Sel d’un Jour ,
    Que le Peuple me suive , le Tyran va céder !

    En secondes je vis , dans un Monde de Vautours ,
    Sur l’Autel des Désirs , contre Vents à Marées ,
    Eteint celle d’une Flamme , dans le Feu de l’An Nuit ,
    Brûle un Phare de Vies , Eternelles d’espoirs ,
    Pour les Temps à venir , au déclins de nos Lies
    Elle Aspire pourtant , tout ces Corps dans le Noir ,
    La Violence est une Danse , qui la Terre Détruit ,
    Et le Sang versera , sans une Once de Savoirs ,
    L’Innocent lui sera , une Réponse à l’Histoire .
     
    Je suis Libre sans Vouloir , par la Faute d’écrits ,
    Prisonnier sans le Voir , Des Barreaux du Mépris
    Dans ma Cage A Dorée , les Couleurs sont des Gris
    Des Saveurs du Passé , Reste l’ombre des Souvenirs ,
    Plus le Temps de Mourir , je n’ai pas parti Pris ,
    J’aimais Tant cette Vie , je me dois d’y souscrire.
     
    Dehors , son Souffle Rêve , galvanise les Foules ,
    Fait lever les Anciens , Electrise les Jeunes ,
    Quelle est au Monde notre vrai Nature ?
    Les Têtes Tombent , Chutent les Murs ,
    Elle est Force de Foi , Onde Libre et sans Lois ,
    Déchainant les Carcans , Quand les Masses s’enroulent ,
    Demain déjà d’Autres Viendront ,
    Faire le V d’une Victoire et parler en son Nom ,
    Remplacer les Sultans et Promettre à la Ronde ,
    Un Printemps de Raisons , peut Fleurir Parfois ,
    Mais pour Combien d’élans , en recul du Monde ?
     
    Libèrant les Destins , sous les vents de la Houle ,
    On peut Vivre sans Argent et avoir un Visage ,
    Comme l’étaient nos Anciens au sortir du Moule ,
    C’est le Signe du Temps , une Aurore en Partage ,
    A quoi bon La Révolte , Les Raisins d’une Colère ,
    Si demain est de Vain , si l’on est guère plus Sage ,
    L’étendard déployé forme des Vagues Libertaires ,
    Aux Héraults s’en va l’Onde apporter son Hommage ,
    Porter Haut à l’égard , les Couleurs d’une Mère.
     
                                        NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.com/neo/liberte/

    J'aime

  5. ti coucou sous une chaleur torride
    dans le sud ici un 42° en plein soleil ,pas croyable cette chaleur
    pas normal lol
    rester a l ombre en avirl et béééééééééééé
    bisous Gael et bonne soirée
    amitié de Dany qui cuitttttttttttttttttt

    J'aime

  6. je n’aime pas la violence ni dans les mots , ni dans les actes…mais je me dis que je suis assez rebelle pour defendre mon bien , mes valeurs et ma famille
    DONC MATIERE A REFLEXION… : peux t on se faire entendre sans violence , sans guerre ??

    joli texte Gaël ..merci

    bise de bon mercredi ( jm’excuse de mon recul …qques soucis familiaux qui me minent )

    J'aime

  7. un coucou de debut de semaine gael …toujours un texte a lire plus tu le lit mieux tu le comprends c est vrai
    bonne journee a toi avec un leger soleil mais plus frais
    kisouille
    cath

    J'aime

  8. Sonne Le gles….
    Phrase qui m’a toujours fait frémir….
    sans vcraiment comprendre
    mortel puvoir des mots sombres…
    Merci Gaël, pour dame bien p’tite dame du Théâtre…
    Mais j’aime….
    Douce semaine Gaël
    GrosBisouC@thy*

    J'aime

  9. Un petit coucou avec mon autre ailleurs land, hiiii
    je connais des tits bretons qui vont être contents
    cette semaine avec ce super soleil.
    Bisous Gael.

    J'aime

  10. Je m’attendais à trouver ton magnifique poême laissé sur mon blog: le reveur, un arbre magnifique qui affiche la beauté de ton coeur.

    Sonne les cloches !! Pâques est bientôt là. Le bonheur est dans nos coeur et çà rien ne nous l’enlèvera
    Gros bisous bel ange

    J'aime

    • coucou et merci Samantha
      pour le texte « Le Rêveur » chaque chose en son temps
      il viendra rejoindre dans quelques temps ce blog
      mais avant ça j’ai encore quelques écrits à mettre ici
      et ce par ordre de date d’écriture(env.50)
      gros gros bisous Sam et encore merci à toi

      J'aime

  11. Que voilà un texte très bien écrit et malheureusement si réaliste. Tu as su trouver l’ambiance juste pour faire ressortir l’horreur et l’absurdité de la guerre autant que la bétise humaine.
    Le rythme est saccadé, les mots justes et les consonnances fort bien trouvées pour que résonnent le fracas de la guerre et des armes.
    Le malheur qui frappe les victimes est bien marqué par des images fortes. Cette image du glas rappellent ces temps où, dans un village, lorsqu’un enfant du pays venait d’être tué au front, le glas sonnait tandis que le maire allait voir la famille pour annoncer que l’enfant était mort au champ d’honneur.
    Lui avait du se sentir mourir au champs d’horreur. !
    Encore un de ces textes que tu nous offres et qui ne laisse pas indfférent.
    Salut à toi on cher Gaël. Trigwen

    J'aime

  12. un texte si réaliste
    la guerre,la maladie ,la connerie humaine (excuse mais je le pense)
    et Dieu sait qu’il y en a
    un texte triste oui
    mais bien dans la réalité de la vie
    bisous Gael de Dany

    J'aime

  13. un petit coucou dominical..cher Gaël ton texte est tellement vrai on vit une époque dure et difficile où le mal submerge les bonnes volontés…! Ton texte le prouve…!mais il existe encore des âmes qui ont soif de justice, de vie simple, car le bonheur devrait être simple, mais ils ne sont pas le plus grand nombre..hélas..!

    je t’embrasse amicalement ..Claudie

    J'aime

  14. Coucou,
    C’est dur mais c’est un rappel à la triste réalité
    qui existe dans certains pays depuis des années,
    encore et encore, prions pour que chez nous la paix
    demeure encore et toujours.
    Beau dimanche Gael,
    bisous

    J'aime

  15. C’est tel cette vieux chanson-
    Let there be peace on earth and let it begin with me…

    plusiers des serres et bisous

    The Castle Lady

    J'aime

  16. L’exacte réalité….actualité….Mais il ne faut pas se laisser aller à désespérer:L’homme,un seul homme pourrait tout changer…Celà c’est vu dans le passé…A nous de jouer.
    Francis

    J'aime

  17. Devons-nous pour cela laisser tomber les bras ??? Je ne le pense pas ! Ce texte n’est pas sombre à mes yeux ! il ne reflète que la réalité … mais la réalité d’un instant d’un moment seulement ! On égorge, on tue et pourtant je fais un rêve … tous les hommes s’aimeront dans 10.000 ans peut être … suis malgré mes 70 ans une indécrotable optimiste … heu … certains diront utopiste … allaye je ne serai, mais vous non plus, là pour le voir !

    J'aime

  18. Hihi j’ai fait LIKE en même temps que tu l’as fait chez moi !! mdrrrrrrrrrrrrrrrr !!!
    Merci pour notre fête à nous les Dine ! lol
    Bon sinon même si c’est super bien écrit, c’est super triste ce poème ! La Guerre, c’est tout simplement une horreur, quelle qu’elle soit !
    Des bisous mon Gaëlounet !

    J'aime

  19. Vraiment bon ton texte mon cher Gaël , vraiment la guerre fais tellement de ravage comme si il y avais pas assez des cataclismes naturel en plus comme au Japon un peuple courageux malgrer tout , l’avenir de la terre est menacée avec tous ses produits nucléaire et leurs émanations , c,est pas Dieu qui vas causé la fin du monde mais bien l’homme , quand je dis hommes j’inclus femme aussi , très belle sensibilisation pour un monde en détresse et en souffrance , j,aime bien ton texte , car il dit les choses tel qu’elle sont aussi sombre soit-elle c,est la triste réalité ! Bon-Weekend gros bisous du coeur
    Amicalement Gigi

    J'aime

  20. ouchhhhhhhhhhhhhhh c’est pas très joyeux tout ça !! Brouuuuuuuuuuu pas envie de lire ça moi today !!
    Kénav’ le brestois
    BIZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

    J'aime

  21. A travers l’histoire , la paix et les droits de l’homme ont pu être saisie de manière autonome et apparaître comme des termes pas faciles ,,,,
    bonne fin semaine bise

    J'aime

  22. L’homme est capable du pire et du mieux…malheureusement trop souvent il a l’impression de faire le mieux en oeuvrant pour le pire….
    L’homme a eu l’intelligence d’inventer la pelle…dommage qu’il s’en serve maintenant pour creuser sa tombe…

    Ton texte est un bien bel élément de sensibilisation…

    Amitiés

    J'aime

  23. vi , vievement les cloches de Pâques et leurs Joyeux Carillons .. même bien écrit il nous fiche le Bourdon là , ton texte, ptit breton ! 😉

    Bizzz et soleil dans ton coeur ! L’Homme restera Homme , hélas !

    J'aime

    • oui , je suis d’accord avec Tuffette pour une fois !
      Il n’est pas gai ton joli texte et tellement pessimiste , brrrr
      Allez hop, un p’tit coup de fouet ( pas de moi hein) et tu nous écriras une histoire souriante 🙂
      bise

      J'aime

  24. oui sonne le glas,

    c’est con les hommss ! avoir leur idées leur inventions qui pourraient aider le monde et qui le détruit finalement,
    moi plus j’avance dans la vie, plus je me rend compte de toutes les miseres, je me dis que j’ai rien fait non plus pour ameliorer tout cela
    tu sais ca me fait vraiment chagrin de voir les info et de voir la misere la guerre, la famine, les injustices, mais la guerre mon Dieu la guerre ! les massacres ! oh non, c’est impensable,

    bisous

    J'aime

  25. un peuple ..qui va se battre pour sauver sa vie
    au peril d autres vies seront elles detruites
    et c est cela le monde d aujourd hui
    celui dans lekel nous vivons
    fait de joie de rires et aussi de guerres atroces
    un monde qui se detruit …ou l etre humain le detruit par sa betise

    bjr gael texte tres vrai et d actualite qui donne a reflechir
    bon week avec notre soleil breton
    kisouilles
    cath

    J'aime

  26. Vraiment sombre…!
    amitié Jean-Philippe

    J'aime

Vos Suites De Mots Aux Miens

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Hélène Duc - Auteure (Officiel)

Son actualité littéraire en ligne

Cancer en blog.

Je préfère mourir de rire que mordue par un crabe ! Le rire est un médicament à utiliser sans modération.

kmaidy

bloguer, échanger , un petit bonheur !

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Le monde est dans tes yeux ...

... le premier matin du monde est aujourd'hui ...

kmaidy2

nous partageons, vous partagez ....

PORTFOLIO-PHOTOSMJ©2015-2017

PORTFOLIO-PHOTOSMJ©2015-2017dffgsgfg

La Tribu d'Anaximandre - des photos au fil des jours.... de Danièle Nguyen Duc Long

"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." Bienvenue dans mon univers photographique.

Le peuple du Boréal

Le vent du Nord qui te ramène doucement à la maison, vers tes traditions. 

Soizic Pineau, artiste photographe

Partager, discuter, échanger autour de la photographie

Karine St-Gelais

L'usine qui crochissait les bananes, Nouvelle Baieriveraine sous ma plume rafraichissante p'tite vie, p'tite misère...

Roberte Colonel

Des mots, rien que des mots.

Mariessourire essence d'émotions

L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien que par le coeur...

Anne-Cécile Gohier

Black and White Photos

LE REVE D'ANGEL ENEMUS

LOVE IS OUR RESISTANCE

Arrêt Facultatif

Om even bij stil te staan, of niet.

Images en blog

Des images, bonnes ou moins bonnes... à vous de juger.

Humeurs en blog

Les humeurs, c'est comme le ciel, ça change tout le temps... Mes coups de coeur, mes coups de gueule sur le monde qui nous entoure.

- En écrit libre -

Poésie libérée conservatrice, plutôt orientée vers le symbolisme, qui s’attache à suggérer des états d’âmes, refléter les mouvements de l’esprit et du cœur.

G@ël LOAËC-P@ul Andrews (Blog 3)

Des Poèmes, Des Poésies, Des Écrits En Terre de Poèmesie (Virtu@l Book N°III.)

pppjwd

ich mach`s einfach !

Freellium

Free way to feel

Le rimenaute

Pour vous toucher par les mots... avec le concours de Lilou, ma nièce, photographe en herbe Site: www.freellium. wordpress.com

Au Pays de mes Rêves

Oser y croire ...!

l'encre des âmes....

" l'âme , Lumière d'Amour "

Partage de nos mots échange de nos sourires

pour le plaisir de partager !!!

MONSIEUR PØCKPÄ

Splash Of Culture

Instants Fugitifs

photos des Instants Fugitifs de la Nature

Mamie en cavale (Francine Campeau)

La pratique de la photographie m'aide à mieux vivre. Merci de votre visite. Merci aussi de commenter.

bienvenue chez peanuts

que la force soit avec nous

orepuk

En sortant de chez moi

TK.KIM

Car je suis intimement persuadée qu’il n’y a rien de plus sensé que de se perdre n’importe où, et de courir dans toutes les directions à la fois

L'oeil en clic

Faiseur d'images, marqueur d'instants

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

creannick.wordpress.com/

De Moi vers Vous... De Vous à Moi

ENSEMBLE, 52 semaines, au naturel

Duo de photos et textes, par Anne Jutras et Nathalie Lauzon

Maître Renard

S'il te plaît, apprivoise-moi...

Evelyn Wallace -The Castle Lady

Do you love castles like me ?

lucialuz.wordpress.com/

Les Mots du Coeur ♥

Mes mots douceurs

Le style, c'est le mot qu'il faut. Le reste importe peu. (Jules renard)

I like fish'n'chips

Dessins poétiques, textes rigolos et vice-versa

%d blogueurs aiment cette page :