La Clé Du Paradis Ou L’Immortalité Sur Terre À Tout Jamais.


Le 17 octobre dernier, lancement de la seconde turlupinade d’Océanelle

j’ai participé à mon 1er concours de mots turlupinadé de son antre de mots

http://oceanelle.wordpress.com/2011/10/17/turlupinade-n%c2%b0-2-le-theme/

Pour cela il fallait prendre 3 clés d’un trousseau largement chargé

Et y écrire notre ressenti et tout ce que notre imaginaire

Le permettait sur chacune des clefs choisies…

Il fallait également trouver une illustration par chacun des 3 écrits

Je me suis dit qu’à défaut de ne trouver l’image adéquate,

J’allais dans ce cas là la monter de toute pièce

En photographie avec les moyens du bord…

Ce soir je vous présente un 1er texte, viendront ensuite

Les deux suivants, probablement Mardi et Jeudi à venir…

——————————————————————————————————————————————————————–

Retrouvez l’univers d’Océanelle sur son blog de poésie, de découverte…

Un endroit bien charmant où l’on prend une bonne bouffé de jolis mots de plein fouet

*Son blog : http://oceanelle.wordpress.com/

Et sous son véritable patronyme, Kristeen Van Ryswick,

Retrouvez également l’univers d’Oceanelle dans l’art qu’elle excelle haut en couleur

*Son site d’artiste peintre : http://www.kristeenvanryswyck.com/

Et enfin retrouvez le plaisir de ses mots dans son 1er recueil de poésie

« Sous la caresse des mots, l’âme se déchire, le silence parle… »

Paru aux éditions Édilivre en début d’année

Sous la Caresse des Mots, l'

Vous pouvez le commander soit par le biais d’Océanelle via son blog, http://oceanelle.wordpress.com/

Le mettre en commande par le site de la librairie Dialogues http://www.librairiedialogues.fr/

Ou si vous le souhaitez, par l’intermédiaire de son éditeur, c’est alors par ici:

http://www.edilivre.com/sous-la-caresse-des-mots-l-ame-se-dechire-le-silence-parle.html

 

(Création perso de certaines illustrations de nos textes présentés par Gisèle)

 

Texte 01 : La Clé Du Paradis Ou L’Immortalité Sur Terre À Tout Jamais.

 

Sur ma Terre immense, une clé m’a été déposée

Avec un message important me disant

Qu’alors, elle m’ouvrirait la grande porte qui mène au Paradis.

J’ai cherché longtemps cette entrée

Avec comme consigne de trouver

L’immaculée blancheur et que face à elle

Alors je saurais que ce serait celle,

Qui sera mon passage vers l’autre rive.

Après de longues et éprouvantes recherches

Enfin j’arrive au but défini. Je suis au devant,

Sur le seuil du blanc éden, le fameux jardin des lumières

Où l’on reçoit la pureté, par la grâce des anges.

J’introduis la clé acquit dans l’orifice et je la tourne délicatement,

Là, je suis à l’orée de ma vie si bien remplie.

La porte s’ouvre et un rayon de luminosité

Asperge mon vieux visage ridé par le temps passé.

J’en éprouve presque une peur bleue de ce passage vers le néant,

Un lieu que l’on dit paisible mais que personne, non personne

N’a pu en revenir réellement pour le raconter au monde.

J’ai la clé pleine de magie pour ouvrir cette porte,

Un peu comme un pouvoir que l’on m’avait décerné.

J’entre et je vois là un grand escalier rectiligne

Je ne sais combien de marches, il y a à monter

Mais je les monte de mes grands pieds usés.

À mi-chemin, une voix se fait entendre, méconnaissable

Comme sortant d’outre-tombe, de la Terre des oublis.

Elle me parle et me dit : « votre heure n’a point sonné vieillard…,

Retournez vos talons et descendez quatre à quatre

Avant que le Suprême ne change d’avis ! »

Je me suis exécuté amèrement à la tache dite

Je m’étais préparé au passage vers la lumière,

À la douceur que j’aurais reçue des anges blancs.

Mais ce que cette voix là ne le savait pas,

N’imaginait probablement pas

C’est qu’avec moi, j’avais la clé, l’ouverture

De la tour blanche en poche et que lorsque

Je franchirais inversement la brèche entre le réel et le Paradis

Je la fermerais à double clé et au loin, je la jetterais

Dans les fosses immondes, dans le précipice des opprimés

Et qu’immortel le monde sera à tout jamais

De ne point avoir voulu de ma personne

Bien que je savais mon heure arrivée.

Sur ma Terre immense, une clé m’avait été déposée

J’ai cru au plus profond de moi, que c’était la clé du Paradis

Ce n’était pas le cas, elle n’était que la clé de l’immortalité sur Terre

Et Dieu n’en avait que faire que je continue silencieusement

De vivre une souffrance quotidienne en un triste Enfer.

 

Paul Andrews

Écrit le 12/11/2011.

Photographie illustrant le texte par Paul Andrews

Publicités

~ par Gaël LOAËC/Paul ANDREWS (Blog 3) sur 4 mars 2012.

22 Réponses to “La Clé Du Paradis Ou L’Immortalité Sur Terre À Tout Jamais.”

  1. […] https://wishaga.wordpress.com/2012/03/04/la-cle-du-paradis-ou-limmortalite-sur-terre-a-tout-jamais/ […]

    J'aime

  2. Bonjour Gaël,
    magnifique poème qui nous tiens
    en haleine jusqu’au bout pour finir
    entre mort et paradis.
    Pour finir immortabilisé,
    c’est pas vraiment gégnial

    Je te souhaite une belle journée
    Gros bisous Nadine

    J'aime

  3. Grüsse lieb und einen schönen Tag wünsche ich dir Gislinde. http://zitroneblog.wordpress.com

    J'aime

  4. Magnifique texte cher Gaël vraiment ..j’aime cette manière de mener le lecteur … au final pour comprendre que la clé était celle de l’immortalité…. très beau j’ai réellement aimé ce récit ………..c’est ce qui s’appelle avoir un talent d’écrivain ……. bravo à vous deux
    bisous Gaël avec une belle journée et merci pour tes passages sur mes deux blogs ………………anitagc

    J'aime

  5. rooo h je vois ce matin que tu avais encore choisi la clef de l’enfer mais elle a disparu… j’aurais choisi la clef des rêves et la clef du coeur pour le bonheur.. te voilà donc tout en bas de l’escalier, comment vas tu faire pour remonter ? tu cherches encore ta clef ? bise par ce temps gris..

    J'aime

  6. […] https://wishaga.wordpress.com/2012/03/04/la-cle-du-paradis-ou-limmortalite-sur-terre-a-tout-jamais/ […]

    J'aime

  7. Bravo mon cher Gaël comme j’aime ton poème ,
    sur les clées du paradis une poésie ou s’entremêle
    angoisse et magie , de ce paradis où personne ne reviens
    Sauf ceux ayant vécu une mort imminente temporaire …
    mais à quoi sert de vivre quand la vie n’est plus que source
    de souffrance que nos corps usée et fatiguer d’avoir chercher
    un peu de paix sur cette terre alors la clé de l’immortalité sur Terre
    deviendrais un enfer à moins de rajeunir et de retrouver la force de
    vivre et toute ses forces vive ! Toute mes félicitations mon gentil Gaël
    J’aime ton talent pour raconter cela ferais un beau livre j’ai hâte de lire
    la suite de ta poésie … Merci de tes liens vers Océanelle que j’ai eu la
    chance de croisée mais je ne la connaissais pas vraiment , je ne savais pas quelle avait écrit un livre , surtout quand les noms sont des pseudos
    je suis prudente dans mes visites … Je file faire un ti-coucou à Océanelle
    et merci de tes souhaits de Bonne-Fêtes sur mon blog et sur facebook 😉 Grosss Bisoussss sur tes deux joues xxxxxx à bientôt mon tendre ami
    Tendresse & Amitié Gigi

    J'aime

  8. Si je devais choisir entre toutes les clés existantes je choisirais celle qui me conduirait droit au paradis…. du bonheur bien sûre!

    J’ai bien rit en lisant l’humour d’Antinéa lorsqu’elle écrit:
    « j’imagine le gars pas clair, pas net qui se trompe de clef devant la porte, ou alors avec la bonne clef mais qui se trompe de porte. C’est balaud de jeter les clefs en enfer et de retourner en prison. C’est bien d’elle ça!
    Bisous cher gaël
    Roberte

    J'aime

  9. Pas aisé d’avoir une clé et de savoir qu’elle doit servir à ouvrir les portes du Bonheur éternel ! Encore moins aisé de s’entendre dire que ce n’est pas la bonne et qu’il faut retourner sur ses pas pour subir encore les ennuis terrestres.
    Mais pourquoi donc avoir jeté cette clé ? Voilà le brave homme condamné à l’immortalité sur notre Terre et peut-il en être ravi ? Il aurait mieux fait de prendre son temps pour prendre la bonne clé, encore que… on peut s’interroger sur sa volonté de franchir le pas : devant cette porte, il hésite. A-t-il vraiment envie de passer sur l’autre rive ? On peut imaginer que non.
    Fort bel exercice de style avec plusieurs symboles sur lesquels on peut méditer. Voilà une excellente idée qu’a proposée Océanelle, idée qui me rappelle ceux proposés dans les clubs d’écriture.
    Il n’empêche, ce n’est pas donné à tout le monde de partir d’un mot et de parvenir à en sortir un texte sensé qui raconte une histoire. Félicitation Gaël mais cela ne m’étonne plus guère de toi.

    J'aime

  10. très beau texte toujours empreint de cette nostalgie qui te colle à la peau Ptit Gaël
    Bisoux serruriers

    J'aime

  11. Schöner Test und das Schlüssel Bild gut.Wünsche dir eine gute Woche Grüsse Herzlich Gislinde.

    J'aime

  12. retourne voir l’image du marque page avec la serrure et le chat derrière la porte

    J'aime

  13. allez, je te donne un coup de pouce : dans les deux façons, après avoir mis une image, cela ne rentre pas selon l’expression
    il ne se comprend pas et il ne comprend pas l’autre ou le voisin ou le con-joint, ce qui est à côté, la clef ouvre l’esprit

    J'aime

  14. Chouette ton paradis ! Je constate que les clefs accompagnées de lampes pour trouver la serrure existent depuis longtemps !
    Bises

    J'aime

  15. j’imagine le gars pas clair, pas net qui se trompe de clef devant la porte, ou alors avec la bonne clef mais qui se trompe de porte. C’est balaud de jeter les clefs en enfer et de retourner en prison. Pour en sortir il faudra passer par l’enfer pour aller chercher la clef. 3 clefs : une pour le paradis, une pour l’enfer et une pour le purgatoire ( prison pour purger sa peine)
    Faut rester zen avant de tout rejeter. Avec un peu de patience, il aurait pu voir son erreur. Chaque serrure a sa clef ou alors il faut un passe partout. la clef unique.

    J'aime

  16. Mon cher Gaël je veux te remercier pour ce billet qui me fait une « pub » de mes créations aussi bien écrites que peintes …. tu es un véritable ami et cela je n’en ai jamais douté …
    J’ai beaucoup aimé tes textes mis en Turlupinade … et très bientôt se profile une troisième qui va être différente mais non moins intéressante … surprise !!!
    Plein de bisous-créatout …. rires Et belle journée ensoleillée dans ton coeur

    J'aime

  17. Pourquoi lorsque l’on a la clef de chez soi, attendre que quelqu’un nous dise entre ?

    J'aime

  18. J’ai beaucoup aimé !
    bisous

    FANFAN

    J'aime

  19. tant que tu ne décoderas pas, tant que tu ne décrypteras pas tu n’ouvriras pas. ton billet comporte beaucoup de symboles et tu ne comprends pas… il faut cela pour avoir la Lumière

    J'aime

  20. Pardi ! tu t’attendais à Diantre

    joli texte assez clair à lire et à comprendre.. tu as mis de belles images
    sur les 3 clefs tu n’as pas pris la bonne. Pardi tu n’as pas bien cherché.. recommence.
    Bisous

    J'aime

  21. Bravo à toi Gaël et à Océanelle ! La confrérie des blogs et des amants de la poésie compte en ses rangs des adeptes forts talentueux. Vous en êtes et vous démontrez une bien belle générosité à nous partager de beaux talents.

    Salutations!

    J'aime

Vos Suites De Mots Aux Miens

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
Histoire féminines

Aimante des mots avec des Histoires de Fantasmes à partager...

Marie des vignes

Smile! You’re at the best WordPress.com site ever

Hélène Duc - Autrice (Page Officielle)

Son actualité littéraire en ligne

Cancer en blog.

Je préfère mourir de rire que mordue par un crabe ! Le rire est un médicament à utiliser sans modération.

kmaidy

bloguer, échanger , un petit bonheur !

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

maykan.wordpress.com/

Arts et littératures de la Francophonie...

Le monde est dans tes yeux ...

... le premier matin du monde est aujourd'hui ...

kmaidy2

nous partageons, vous partagez ....

lappeldelanaturephotographie.wordpress.com/

L'appeldelanature-photographie©2015-2018

La Tribu d'Anaximandre - des photos au fil des jours.... de Danièle Nguyen Duc Long

"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." Bienvenue dans mon univers photographique.

Le peuple du Boréal

Le vent du Nord qui te ramène doucement à la maison, vers tes traditions. 

Soizic Pineau, artiste photographe

Partager, discuter, échanger autour de la photographie

Karine St-Gelais

L'usine qui crochissait les bananes, Nouvelle Baieriveraine sous ma plume rafraichissante p'tite vie, p'tite misère...

Roberte Colonel

Des mots, rien que des mots.

Mariessourire essence d'émotions

L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien que par le coeur...

LE REVE D'ANGEL ENEMUS

LOVE IS OUR RESISTANCE

Arrêt Facultatif

Om even bij stil te staan, of niet.

Images en blog

Des images, bonnes ou moins bonnes... à vous de juger.

Humeurs en blog

Les humeurs, c'est comme le ciel, ça change tout le temps... Mes coups de coeur, mes coups de gueule sur le monde qui nous entoure.

- En écrit libre -

Poésie libérée conservatrice, plutôt orientée vers le symbolisme, qui s’attache à suggérer des états d’âmes, refléter les mouvements de l’esprit et du cœur.

G@ël LOAËC-P@ul Andrews (Blog 3)

Des Poèmes, Des Poésies, Des Écrits En Terre de Poèmesie (Virtu@l Book N°III.)

pppjwd

ich mach's einfach !

Freellium

Free way to feel

Le rimenaute

Pour vous toucher par les mots... avec le concours de Lilou, ma nièce, photographe en herbe Site: www.freellium. wordpress.com

Au Pays de mes Rêves

Oser y croire ...!

l'encre des âmes....

" l'âme , Lumière d'Amour "

Partage de nos mots échange de nos sourires

pour le plaisir de partager !!!

Mamie en cavale (Francine Campeau)

La pratique de la photographie m'aide à mieux vivre. Merci de votre visite. Merci aussi de commenter.

bienvenue chez peanuts

que la force soit avec nous

TK.KIM

Car je suis intimement persuadée qu’il n’y a rien de plus sensé que de se perdre n’importe où, et de courir dans toutes les directions à la fois

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

creannick.wordpress.com/

De Moi vers Vous... De Vous à Moi

ENSEMBLE, 52 semaines, au naturel

Duo de photos et textes, par Anne Jutras et Nathalie Lauzon

Maître Renard

S'il te plaît, apprivoise-moi...

Evelyn Wallace -The Castle Lady

Do you love castles like me ?

lucialuz.wordpress.com/

Les Mots du Coeur ♥

Mes mots douceurs

Livre Équinoxe de Roberte Colonel et Charef Berkani. Livre Francophone de partage, de tolérance, et de diversité, proposé au prix de la méditerranée. (Photo de Ggo )

I like fish'n'chips

Dessins poétiques, textes rigolos et vice-versa

Voyage Vers Soi

52 semaines d'autoportraits

Landcheyenne

Une promesse de sérénité , un endroit ou les frontières disparaissent

Il était une fois mon blog ...

Imagination, délires, mots et maux ...

Laura Zeitlos

Laura..Schwarz Leben - Bunt Sehen

%d blogueurs aiment cette page :