À Côté De Qui L’On Vit…


À Côté De Qui L’On Vit…

À côté de qui l’on vit, parfois assez ne suffit, de bien les connaître, il peut y avoir des «Bouvieux», s’emmerdant dans la vie, qui pour occuper leur temps de retraité, prennent loisir à dévisager, cherchant querelles et petits procès, au voisinage d’en face, d’à côté, de regarder s’ils ont les pneus de leurs voitures, aussi lisses qu’une paire de baskets usée, tout ça parce qu’ils sont propriétaires, et les autres que locataires…

———-

À côté de qui l’on vit, il peut y avoir la «PasRico», qui balance des mensonges à tout va sur l’entourage, histoire de mettre un peu d’huile, sur le feu ardent de son propre désir solitaire, s’envoyant en l’air, une fois tout les 15 de l’année, par des rencontres d’un soir, d’une semaine, d’un mois, ramener d’un «Meetic» et ensuite comme une chaussette, l’ensemble, jeter, caquetant de son plaisir d’avoir enfin forniquer pour l’année…

———-

À côté de qui l’on vit, il peut y voir une Fredo, qui écoute et qui raconte l’air de rien, sans s’en rendre compte, telle une langue de vipère, et je ne vous parle pas de son époux, qui n’a de passe-temps, que son potager et aussi de parler de la pluie et du beau temps, par un manque certain de conversation, allez savoir que peut-être dans sa vie privée, qu’il se prend pour un «Dorcel» en puissance afin de pimenter sa petite vie de pépère quarantenaire…

———-

À côté de qui l’on vit, il peut y avoir l’homonyme, celui qui porte votre propre patronyme, promenant son clébard à longueur de journée, histoire d’occuper sa vie de retraité, d’une arsouille désamiantée, se faisant chier depuis plusieurs années, s’occupant d’un syndic de propriétés, de gens, de personne, se croyant bien sous tout rapport, alors qu’au fond, ne sont que des chiens, pour la plupart, mal baisés…

———-

À côté de qui l’on vit, il peut y avoir le couple tranquille, la cinquantaine bien frappée, causant avec la «PasRico», bien que les amours n’ont pas toujours été au beau fixe, des faux-culs de première en faite, j’vous l’dis, ah s’ils savaient ce que la Coco a pu alors dire d’eux bien avant, en crachant son venin de sorcière, probablement, ne buvant pas que de la pisse d’âne bièré…

———-

À côté de qui l’on vit, il peut y avoir le jeune couple endetté, la Poisseuse et le Cochonnet, qui sous tout rapport peut sembler correct, elle, parfois un peu envahissante, comme du lierre s’éparpillant, femme enfant ne demandant qu’à s’amuser comme dans une cour de récré, avec les enfants du quartier, lui, un enjôleur souriant, que l’on pourrait croire franc, malgré sa tête de «Landru» en puissance, lui encore, comme un couperet, qui sur les réseaux sociaux, écrit et demande des choses limites et inacceptables à une adolescente , avec pour consigne de ne rien balancer à sa «grosse», grotesque et pitoyable…

———-

Dans quel monde l’on vit…À côté de qui l’on vit…

Paul Andrews

Écrit le 24/10/2015.

~ par Gaël LOAËC/Paul ANDREWS (Blog 3) sur 25 octobre 2015.

12 Réponses to “À Côté De Qui L’On Vit…”

  1. « Pour vivre heureux, vivons cachés »… Devise d’un couple de Loup-Blanc et solitaire😉

    J'aime

  2. Whaouh je ne sais pas si tout ce beau monde est dans ton voisinage mais tu leur as tiré un sacré portrait .
    Je ne peux pas me plaindre de mes voisins immédiats ils ont toujours été très sympas . Par contre j’en connais d’autres qui pourraient correspondre à certaines de tes descriptions .
    Bonne soirée
    Bisous

    J'aime

  3. Salut Gaël
    Rare de lire ce genre de billet chez toi …Si ton écrit est le reflet de TA réalité ……possible que ceux à côté de qui tu vis se posent la même question ?
    Perso , je ne me pose pas la question : Je ne sais absolument pas qui habite les appartements entourant le mien …..Solitaire je suis et solitaire je suis bien ………
    Amitié
    F.

    J'aime

  4. coucou Cael;;je n sais pas si c est ton environnement que tu dépeins mais pas de çà chez moi;;des voisins charmants et si encourageants pour ce que nous vivons en ce moment;;dans la peine on voit les vrais amis crois moi;;mais aucun de ceux que tu décris ici;;mais un beau texte quand même ;bises amicales

    J'aime

  5. le tout est de se respecter les uns et les aures

    J'aime

  6. Et bien heureusement je vie en campagne mon cher Gaël,
    mais je sais j’ai déjà vécu jeune enfant à Montréal, et il
    y avait une voisine que ma mère n’aimais pas tellement
    elle étais toujours rendu chez nous et disais toujours moi
    je ferais cela comme ci comme cela, elle exaspérait ma
    mère et mon père, elle as du les emmerder bien des fois,
    car plus tard j’en n’ai entendu parler souvent mdr.🙂
    Dis donc j’ai une question ? Il y a un mot que je comprend
    pas hihihi c’est quoi sa veux dire un «Dorcel»
    En tout cas Bravo pour ton poème et tu as exactement
    exprimée tous ceux qui sont pognée avec le monde autour ,
    les maison trop proche et le bavardage des mémére et pépére
    du coin… qui vas bon train …… Super texte , tu pense à tout toi,
    moi c’est le vide de la page blanche , mais l’hiver vas bientôt
    m’inspirée loll Gros Bisous et Bon-Dimanche !!!

    Tendresse & Amitié Gigi

    J'aime

  7. Bonjour Paul

    du coté de qui l’on vit, il y a de tout pour faire un mode, et joliment écrit ce poème bravo Paul amitié

    J'aime

  8. Wouah! Tu habites à côté de chez moi? ha ha! bien écrit!…du Balzac en plus moderne et plus direct. Ça fait mal au nez, mais finalement peut-être bien qu’on est tous un peu quelque part là dedans…

    J'aime

  9. Je ne sais pas à côté de qui tu vis, mais ceux qui t’entourent ne me semble pas bien sympathique, autour de moi, il y a les mêmes, mais ils m’indiférent, j’essaie de m’entourer d’amour pour faire de ma vie prise de mes anciens, soit une vie d’amitié et d’amour, pour tenir le coup
    Bon dimanche après midi
    Bisous
    Mandrine

    J'aime

  10. Tu es surment en colère pour écrire ainsi? Toi le gentil Gaël me surprends.
    Je rejoints ton amie Juliette. Féroce déscriptions de ton monde environnant.

    J'aime

  11. waou !!quel tableau pessimiste tu nous fait !!!rire !!!!j’espère fort que ce n’est pas ta réalité !!!!…bon dimanche Mister Gaël !!!

    J'aime

  12. Ben dis donc Gaël, j’espère que tout ce beau monde n’est pas ton voisinage …
    Quelles féroces descriptions …humoristes 🙂
    il existe quand même des voisins très sympas non ?

    ps: je crois que c’est la première fois que je te lis en prose et non pas en vers !
    gros bisous et pas de disputes avec les voisins hein !

    J'aime

Vos Suites De Mots Aux Miens

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Cancer en blog.

Je préfère mourir de rire que mordue par un crabe ! Le rire est un médicament à utiliser sans modération.

kmaidy

bloguer, échanger , un petit bonheur !

sale temps pour les ours

le blog d'expression littéraire (mal léché) de Céline Galaska

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

Arts et littératures de la Francophonie...

Le monde est dans tes yeux ...

... le premier matin du monde est aujourd'hui ...

kmaidy2

nous partageons, vous partagez ....

La forêt Boréale à travers mon objectif

PhotosMJ©2015-2016 Tous droits réservés.

La Tribu d'Anaximandre - des photos au fil des jours.... de Danièle Nguyen Duc Long

"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." Bienvenue dans mon univers photographique.

Le peuple du Boréal

Le vent du Nord qui te ramène doucement à la maison, vers tes traditions. 

Soizic Pineau, artiste photographe

Partager, discuter, échanger autour de la photographie

Karine St-Gelais

L'usine qui crochissait les bananes, Nouvelle Baieriveraine sous ma plume rafraichissante p'tite vie, p'tite misère...

Roberte Colonel

Des mots, rien que des mots.

Mariessourire essence d'émotions

L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien que par le coeur...

Anne-Cécile Gohier

Black and White Photos

LE REVE D'ANGEL ENEMUS

LOVE IS OUR RESISTANCE

Arrêt Facultatif

Om even bij stil te staan, of niet.

Images en blog

Des images, bonnes ou moins bonnes... à vous de juger.

Humeurs en blog

Les humeurs, c'est comme le ciel, ça change tout le temps... Mes coups de coeur, mes coups de gueule sur le monde qui nous entoure.

- En écrit libre -

Poésie libérée conservatrice, plutôt orientée vers le symbolisme, qui s’attache à suggérer des états d’âmes, refléter les mouvements de l’esprit et du cœur.

G@ël LOAËC-P@ul Andrews (Blog 3)

Des Poèmes, Des Poésies, Des Écrits En Terre de Poèmesie (Virtu@l Book N°III.)

pppjwd

ich mach`s einfach !

Freellium

Free way to feel

Le rimenaute

Pour vous toucher par les mots... avec le concours de Lilou, ma nièce.

Au Pays de mes Rêves

Oser y croire ...!

l'encre des âmes....

" l'âme , Lumière d'Amour "

Partage de nos mots échange de nos sourires

pour le plaisir de partager !!!

MONSIEUR PØCKPÄ

Splash Of Culture

Instants Fugitifs

photos des Instants Fugitifs de la Nature

Mamie en cavale (Francine Campeau)

La pratique de la photographie m'aide à mieux vivre. Merci de votre visite. Merci aussi de commenter.

bienvenue chez peanuts

que la force soit avec nous

orepuk

En sortant de chez moi

TK.KIM

Car je suis intimement persuadée qu’il n’y a rien de plus sensé que de se perdre n’importe où, et de courir dans toutes les directions à la fois

L'oeil en clic

Faiseur d'images, marqueur d'instants

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

De Moi vers Vous... De Vous à Moi

ENSEMBLE, 52 semaines, au naturel

Duo de photos et textes, par Anne Jutras et Nathalie Lauzon

Maître Renard

S'il te plaît, apprivoise-moi...

Evelyn Wallace -The Castle Lady

Do you love castles like me ?

Les soupirs sont le langage du coeur

mes mots douceurs .

Le style, cest le mot qu'il faut. Le reste importe peu. (Jules renard)

my virtual playground

I'm a global citizen and I live what I love... being here is also being away from elsewhere…:-)

I like fish'n'chips

Dessins poétiques, textes rigolos et vice-versa

%d blogueurs aiment cette page :