« L’Air D’Un Ahuri Complet… »

•27 octobre 2014 • 12 commentaires

À la suite d’un regain récent de commentaires et de j’aime

sur une photo de ma trombine que j’avais mis sur FaceBook

je me suis dit que j’devrais écrire un truc dessus donc voili,voilà

car un peu d’autodérision ne fait en aucun cas bien mal

;-)

« L’Air D’Un Ahuri Complet… »

254527_2034285427861_1504868_n

J’vous chanterais bien

L’air d’un ahuri complet

J’suis désolé mais les paroles

M’ont de la tête échappé…

J’vous raconterais bien

Les mots de l’homme

Un brin simplet

Mais de sa bouche

Entrouverte, aucun son

Ne veut sortir et faire la fête…

J’vous chanterais bien

L’air d’un ahuri complet

Mais les bruits de tambour

Cognent beaucoup trop fort

Que cela effaceraient les mots

Qui se font silence

Dans sa bizarrerie

De monde désenchanté…

J’vous raconterais bien

Des choses que peut penser

L’homme que l’on nomme

L’idiot du village

Oui mais ce ne serait pas sage

Car en réalité, il n’est

Point l’idiot que l’on croit

Au contraire, il fait semblant

De l’être pour mieux vous piéger…

 

Paul Andrews

Écrit le 19/10/2014.

*Photographie Personnelle.

Allô !

•25 octobre 2014 • 10 commentaires

Allô !

Jour 19 Téléphone Portable

Allô le Monde

Je suis connecté

À l’Univers

La Terre tourne

Pas toujours rond

Que puis-je donc y faire ?

 

Allô les gens

Connexion, déconnexion

J’décroche, j’raccroche

M’en veuillez pas

De rester en sourdine

J’ai tellement à faire,

De combattre mes Enfers…

 

Allô la Terre

J’suis dans la Lune,

Dans mes songes infernaux

Sur Mars, la rouge planète,

En guerre avec l’ami

Pierrot dit le fou…

 

Allô, allô

Bip, bip, bip

Veuillez s’il vous plaît

Laisser un message

Avant l’autodestruction

Bip, bip, bip

Allô ? Y’a plus d’réseaux ?

Adieu le Monde!

Jour 19 Téléphone Portable

Paul Andrews

Écrit le 19/10/2014.

*Photographie Personnelle.

Histoire D’Un Trait Sans Fin.

•23 octobre 2014 • 12 commentaires

Histoire D’Un Trait Sans Fin.

trace-un-trait-sans-fin-1

Un

Trait

Sans fin qui

Ne connaît pas

De début, ni de fin

Des commencements

Qui n’en finissent pas

De zigzaguer sans but

Précis à l’intérieur d’un

Carnet joliment saccagé…

Un trait sans fin

Qui s’dit dans sa ligne :

« Comme c’est vraiment

Bien de faire c’que

J’veux et où j’veux ! »

De prendre le départ

Pour ne pas en finir

En écharpe de laine,

D’échapper à l’enferment

De la pelote, que le chat

Du voisin prendrait

Sûrement plaisir à

Méchamment dérouler…

Un trait sans fin comme

Des routes qui s’entremêlent

Qui s’entrechoquent, qui s’entortillent

Ne sachant seulement que son heure de départ,

Mais point quand viendra le moment de la triomphale arrivée…

Un trait sans fin qui en fait le début d’une grande aventure colorée…

…Soyez prêt pour le décollage d’à bord de la fusée « Saccage Ce Carnet ! »

trace-un-trait-sans-fin-2 trace-un-trait-sans-fin-3

Paul Andrews

Écrit le 19/10/2014.

(D’après le Saccage ce carnet et photographies de Stéphanie alias Panaka.)

http://panaka62.wordpress.com/2014/10/12/saccage-ce-carnet-wreck-this-journal-episode-5/

Je tiens à remercier Stéphanie, une amie blogueuse et voisine

(Stéphanie habite à 5 Min. de chez moi pas plus)

de son bel accord à ce que je puisse prendre  ses photos

qui m’ont inspiré pour illustrer mon texte…

N’hésitez pas à rendre visite à Stéphanie sur son blog

de coutures, scrap, etc et travaux en tout genre

(J’vous assure ce n’est pas un blog rien que pour les filles,

la preuve j’vais régulièrement voir  ses news ! lol)

Pour apprécier les diverses passions de Stéphanie à sa juste valeur,

c’est par ici le chemin : http://panaka62.wordpress.com/

*Photographies : Stéphanie (P@n@k@)

Saccage ce Carnet, Créer, c'est détruire

*Saccage ce carnet, un livre par Keri Smith

Isbn: 9780399162862

Ouvrage disponible à la Librairie Dialogues sur Brest

http://www.librairiedialogues.fr/livre/6856654-saccage-ce-carnet-creer-c-est-detruire-smith-keri-penguin-group-usa-inc

Histoire D’ Un Je…

•21 octobre 2014 • 8 commentaires

Histoire D’ Un Je…

10154433_10204954889012911_5894424467645424404_n

Je regrette de ne pouvoir dire Je t’aime,

Je te déteste quand vient l’Adieu,

Je peux pas aller plus loin,

Je m’excuse d’être un frein…

Je regrette que le vent

Ne puisse pas t’expédier

Jusqu’aux nuages des Je t’aime,

Je te déteste que tu sois parti

Sans me dire juste un simple Adieu,

Je peux pas faire autrement

Et Je m’excuse d’être

Tout simplement un Humain

Avec parfois de drôles sentiments…

…Qui me privent de tes Je.

 

Paul Andrews

Écrit le 14/10/2014.

*source Image : FaceBook

Les Petits Malheurs D’Audrey.

•18 octobre 2014 • 12 commentaires

Vous connaissez toutes et tous, les Malheurs de Sophie

écrit par la romancière, la Comtesse De Ségur…

et bien à présent il y’a aussi Les Petits Malheurs d’Audrey ;-)

donc en tout bien, tout honneur, voici un tout petit écrit pour ma vois1ne Audrey…

************************************************

À Audrey G.

Les Petits Malheurs D’Audrey.

 

J’vous raconterais bien,

J’vous raconterais bien,

Les petits malheurs d’Audrey,

Mais j’sais très bien, que c’est

Vraiment pas malin de s’moquer…

Alors, j’vais juste vous imaginer,

Quelques petits malheurs,

Tout petits malheurs d’Audrey…

…Quand elle manque, de s’casser

La binette dans les escaliers,

Parce que l’eau a fuit du robinet,

Jusqu’à inonder la cave

Du rez d’chaussée…

…Les petits malheurs d’Audrey,

Quand elle perce des trous dans

Les murs, d’une pièce à une autre,

On peut la voir s’trémousser,

Manquant curieusement, d’passer

La mèche sur les câbles électriques,

Et alors de tout faire disjoncter…

Les petits malheurs, j’vous raconterais

Bien, les petits malheurs d’Audrey,

Mais il est vraiment pas question ici,

Sur le dos d’Audrey, d’plaisanter,

Juste de sourire et parfois aussi,

De bien rigoler sur un tel sujet…

…Que sont les petits malheurs,

Les tout petits malheurs

De ma voisine Audrey!

 

Paul Andrews

Écrit le 11/10/2014.

De Sable Ou De Gravier…

•15 octobre 2014 • 16 commentaires

De Sable Ou De Gravier…

100_6594 Chemin de croix pour la Rivière K-MarieCopyright2014

De sable ou de gravier,

Tout les chemins

Sont beaux à traverser,

Ils peuvent s’appeler

Aussi bien sentiers,

Rien y fait, on se prend

À succomber, à la beauté

Qui les entourent…

 

De sable ou de gravier,

Ils peuvent être aussi

Parfois de terre ou de bitume,

Cela ne rend pas pour autant

Un paysage rempli

D’une lourde enclume,

Bien au contraire…

 

De sable ou de gravier,

Le temps de flâner

D’ humer la profondeur

Du moment qui se présente

De rentrer et d’avancer

En ayant juste la pensée…

 

…Qu’il était merveilleux

Ce sentier qui m’emmena

Dans l’immensité de la forêt,

De sable ou de gravier…

100_6607MarieCopyright2014

Paul Andrews

Écrit le 02/10/2014.

(D’après deux photographies de Marie.)

Je tiens à remercier ma chère et tendre amie Marie, tout droit venu de son joli coin du Québec, de son bel accord

À ce que je puisse prendre ses deux photographies qui m’ont inspiré ces quelques mots…

Merci beaucoup Marie de notre belle complicité qui dure depuis maintenant quelques bonnes années,

C’est toujours un grand plaisir pour moi de réussir à poser une poésie sur tes photos !

http://recitsdesforets.wordpress.com/

Retrouvez vite Marie sur son blog, entre une écriture douce et délicate et des photographies vraiment superbes…

…J’ose à penser que vous serez vraiment bien charmés…

(P.A)

L’Enfance Meurtrie, une vidéo par Johanne Taillon

•12 octobre 2014 • 10 commentaires

Poésie par Ginette Bélanger (Gigi) et Gaël Loaëc (Paul Andrews)
Chant et Piano par Madeleine Lafrance (Manouchka)
Montage Vidéo : Johanne Taillon

Voici le lien de la vidéo sur la chaine Youtube de Johanne : http://youtu.be/T4d9p2LKnco

************

Mes remerciements vont à:
*Johanne Taillon pour le travail et la qualité de la vidéo qu’elle a faite sur le texte !!!! Tu es trop forte !!!

http://damoiseau56.wordpress.com/
*Madeleine Lafrance, une belle artiste qui donne de son coeur et de son temps, une voix extraordinaire !!! Merci pour cette belle interprétation du titre « Qui a le droit » qui va super bien avec le texte dans la vidéo !!!

https://coursdechantmyblog.wordpress.com/

*Ginette Bélanger qui m’a permis en 2009 d’intégrer mes mots aux siens …merci du fond du coeur de la confiance que tu as eu en moi Gigi !

http://suzie35.wordpress.com/

L’Enfance Meurtrie.
 
Jugez-moi si vous le voulez
Je sais que ce moment
Depuis longtemps
Vous l’attendez.

Vous ne le savez pas mais…
J’ai seulement voulu
Que l’on m’aime
Je me sentais tellement
Indigne de l’être.

J’ai tout dis, tout fait
Parfois bien trop bas
Pour que chemin, vous passiez
Sans me regarder.

Si vous désirez,
Vous pouvez
Me lancer
Une grosse pierre
Sur ma pauvre tête.

Si vous désirez,
Vous pouvez
Me cracher en pleine figure
Votre haine sans flaire.

Malgré tout, en moi
La colère des cieux
Est monté,
Elle a bouillonné
Par trop de colère.

Je la rejette bien souvent
Tout contre moi contre mon corps
Vous pauvres errants, vous qui passez votre chemin
Regardez mes yeux sans feux.

Le savez-vous
À quel degré
Cette loi du silence
M’a brisé ?
Le savez-vous donc ?

A quoi bon que vous le sachiez d’abord
Car même sans le savoir, vous osez me dire
Que je suis dans l’incapacité
D’aimer, d’apprécier mon prochain.

J’voulais simplement
Grandir comme chacun de vous
Dans l’Amour
D’un être cher
En mon p’tit cœur.

J’en avais des songes
Des idées plein la tête
Une vie belle à vivre
Oui, j’en avais une aussi à vivre !

Mais les rêves se sont sauvés
De la même manière
Que les étoiles se sont échappées
Lorsque le jour
S’en est venu.

J’avais des songes de nuits d’été moi aussi
Oh comme ils étaient si beaux
Et en ce jour, ma présence à vous
Aurait été bien différente s’il en avait été autrement !

Au lieu de m’apprendre
La chaleur de l’amour par le mot aimer
J’appris par mes propres moyens
La dégradation de ma personne
En me détestant au plus au point.

Tout(e) jeune alors que
Les autres pensaient au bonheur
Moi, l’avenir si proche
Me faisait bien trop peur.

J’étais comme solitaire
Avec un énorme secret
A ma cheville droite.
Je le portais comme
Un lourd boulet à trainer.

Je culpabilisais
Et même maintenant encore
Parfois je me vois douter
A croire encore que tout était de ma faute.

J’étais comme un oiseau-papillon
Tout(e) seule dans ma cage si peu dorée
En mon cœur, la rage s’est élevée
L’humanoïde masculin et ses mensonges
M’ont reclus(e) dans la hantise d enfant abusé(e).

La blessure en mon cœur
Elle est comme une terrible déchirure
Peut-être que pour me comprendre,
Faut-il l’avoir vécu ?
En mon moi, je la ressens
Comme une grosse vomissure.

Et vous, oui vous
Les meurtriers de mon enfance !
N’avez-vous pas
Pris conscience
Du mal fait à mon enfance ?
A l’enfance en général ?

La main, le glaive de Dieu
Vous pardonnera probablement
Mais aurais-je la force
Aurais-je le temps d’y parvenir
Avant que la mort ne m’emporte
Vers les douces lumières du paradis.

Ginette Bélanger et Paul Andrews.

Texte d’origine écrit le 23/09/2006
par Ginette Bélanger (Gigi)
Repris et modifié le 09/04/2009
par Paul Andrews.

 
verslibriste

poésie verslibriste, plutôt orientée vers le symbolisme, qui s’attache à suggérer des états d’âmes, refléter les mouvements de l’esprit et du cœur.

G@ël LOAËC-P@ul Andrews (Blog 3)

Mes Textes, Mes Poèmes (Virtu@l Book N°III.)

pppjwd

ich mach`s einfach !

LE REVE D'ANGEL ENEMUS

LOVE IS OUR RESISTANCE

Freellium

Free way to feel

Le rimenaute

Pour vous toucher par les mots... avec le concours de Lilou, ma nièce.

Récits des forêts

Dans les sentiers d'une femme...

brindille33

Photos et un peu de tout.

Au Pays de mes Rêves

Oser y croire ...!

l'encre des âmes....

" l'âme , Lumière de l'amour " Sarah

Partage de nos mots échange de nos sourires

pour le plaisir de partager !!!

Le magazine en ligne de la Fondation littéraire Fleur de Lys

Nouvelles, chroniques, dossiers, revue de presse,...

MONSIEUR PØCKPÄ

Splash Of Culture

Instants Fugitifs

photos des Instants Fugitifs de la Nature

Après le Yukon et l'Alaska (été2014), Mamie en cavale partage ses escapades avec vous.

ATTENTION. Les articles contenus dans les catégories en haut de la page sont dans un ordre inversé. Pour commencer au début, il faut cliquer sur le dernier.

bienvenue chez peanuts

que la force soit avec nous

orepuk

En sortant de chez moi

TK.KIM

Car je suis intimement persuadée qu’il n’y a rien de plus sensé que de se perdre n’importe où, et de courir dans toutes les directions à la fois

Jimmy Photos

une photo a une histoire, une photo n'est pas qu'un arrêt sur image, une photo est vivante. Pour moi un clic n'est pas du au hasard, il doit être porteur de messages petits ou grands

De Moi vers Vous... De Vous à Moi

ENSEMBLE, 52 semaines, au naturel

Duo de photos et textes, par Anne Jutras et Nathalie Lauzon

Maître Renard

S'il te plaît, apprivoise-moi...

LE BLOG DE L'ALBATROS

Ecrire pour partager

Evelyn Wallace -The Castle Lady

Do you love castles like me ?

mes mots douceurs .

Le style, cest le mot qu'il faut. Le reste importe peu. (Jules renard)

Mélanie's playground...:-)

"Les adultes qui ne jouent plus ont perdu l'enfant qui vivait en eux et qui leur manquera à jamais..."(Pablo Neruda)

I like fish'n'chips

Dessins poétiques, textes rigolos et vice-versa

puzzleblume

Leben ist nicht genug, sagte der Schmetterling. Sonnenschein, Freiheit und eine kleine Blume gehören auch dazu. H.Chr. Andersen

ETOILE DES NEIGES

Viens en ami-es sinon reste chez toi !!

Et si j'étais transparente ?

La suite de "Ma boîte à soleil"

CHEZ STEPHANE

Si tu passe chez moi c'est en ami-es sinon casse toi !

Images en blog

Des images, bonnes ou moins bonnes... à vous de juger.

Voyage Vers Soi

52 semaines d'autoportraits

Anne Jutras

Photographie, Conseil, Inspiration, Tutoriel, Exploration

Landcheyenne

Une promesse de sérénité , un endroit ou les frontières disparaissent

Il était une fois mon blog ...

Imagination, délires, mots et maux ...

Laura Zeitlos

Laura..Schwarz Leben - Bunt Sehen

D-ale copilăriei

"Toţi fugim după copilăria noastră. La 12 ani fugim după zmee. Pe urmă fugim după sufletul nostru de copil". (Francis Blanche, 1921 -1974)

Sharyn' Elle, Mes Petites Poésies.

Mon Blog Rien Qu'A Moi...!

votre copine Momo

vivre et laisser vivre

erwan mpt

Retrouvez les cours de la MPT de l'Harteloire & D'autres petites choses

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 481 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :