La Terre Est Basse…

•17 août 2016 • 5 commentaires

La Terre Est Basse…

La Terre est basse,
Le Soleil est haut,
Quoiqu’on en fasse,
Le Ciel nous tombera
Sur la tête, c’est pas faux.
La Terre est basse,
La Mer se démonte,
Il n’y a pas de honte,
À croire que les Étoiles sont
Des anges qui illuminent
Les grands trous noirs.
La Terre est basse,
Le Soleil est chaud,
Un jour prochain faudra
Bien que tout ça casse et
Que vienne alors le Chaos.
La Terre est basse
Dans l’Espace, nous
N’auront plus notre place
Tout se fige dans les Glaces
L’Humanité, de tout se fout,
Qu’ils payent le prix
Avec perte et fracasse.
La Terre est basse
Oh mon pauvre dos
La Terre est basse
Au bout du rouleau…

Paul Andrews
Écrit le 14/07/2016.

Je Suis…

•14 août 2016 • 4 commentaires

Je Suis…

 

Je suis Charlie, Paris

Je suis le Bataclan

je suis Bruxelles, Orlando

je suis Istanbul, Nice

je suis toutes les autres nations

que les médias taisent

d’être cibles du terrorisme

Je suis, nous sommes

j’ai pas envie d’être eux

Je suis triste, je suis peiné

je suis choqué, attristé

je suis en colère, solidaire

je suis vivant, pas comme,

fort malheureusement,

Charlie, Paris, le Bataclan

Bruxelles, Orlando, Istanbul

tout les autres lieux et pays

et dernièrement la ville de Nice

Je suis, nous sommes, vous êtes

qui vous voulez, mais pas eux,

à moins bien sur d’être là,

allongé raide mort, par la cause

de terribles fous kamikazes

n’hésitant pas à plonger

dans le chaos, dans le doute

et la peur des millions

d’individus, innocents

devant l’horreur du Monde

je suis, nous sommes, vous êtes

vous êtes, nous sommes, je suis

solidaire, en colère, attristé,

peiné, choqué, je suis…

tout simplement Triste

de vivre de tel moment…

 

Paul Andrews

Écrit le 16/07/2016.

Écriture Ou Peinture ?

•15 juillet 2016 • 5 commentaires

À Rose Phelep,

Écriture Ou Peinture ?

IMG_20160706_045847

Rose peint avec une plume, écrit avec son pinceau, se dénude sur la toile, se couche sur la feuille blanche. Rose écrit avec son pinceau, peint de sa plus belle plume, un pinson se prenant pour un corbeau, raconte l’histoire d’un chaton se croyant être un beau lion. Rose écrit comme elle peint, barbouille son carnet de note de peinture, griffonne d’encres de couleur, la toile surélevée sur chevalet. Rose peint comme elle écrit, choisissant la palette de coloris qui fera vivre le papier qui lui semblait lors si gris. Écriture ou peinture ? En voilà une bonne question, conjugue à merveille tes deux passions Rose ! Déshabille-toi et éclabousse de peinture le papier, fais danser tes mots phrasés par de la couleur d’été sur le blanc tissu toilé. Rose peint avec une plume, Rose écrit avec son pinceau… Écrire ou peindre, peindre et écrire, écriture et pinceaux, plume et peinture à l’eau ? Rose écrit, de ses pinceaux, la vie en couleur, Rose peint, de sa plus belle plume, les couleurs de la vie …

IMG_20160706_045847

Paul Andrews

Écrit le 06/07/2016.

« Chépaki » Dit Des Conneries…

•15 juillet 2016 • 2 commentaires

« Chépaki » Dit Des Conneries…

« Chépaki » dit que des conneries, les rêves nous emmènent vers de belles contrées, des chouettes pays où la beauté du monde s’aventure aux oreilles de ceux qui savent entendre, où les coeurs savent danser avec les mots tendres…« Chépaki » dit que des conneries, laissons-nous porter par la douceur des cieux, par les messages qui se lisent entres les lignes, à nous d’écouter ce qui se dit même quand les lettres n’arrivent plus à valser… « Chépaki », c’est un abruti, jamais il ne faut le croire car il ne sait ce qu’il raconte, les rêves sont possibles, les désirs sont imaginables, la vie est un torrent de vérité qui se tait pour ne pas plonger dans les abysses… « Chépaki » est un drôle de bonhomme, qui ne se permet de songer, qui pense que le temps s’arrête qu’à ces propres pieds, là même sans bouger… « Chépaki » dit que des conneries, ne l’écoutons pas car les rêves mènent vraiment là où l’on veut, faut juste vouloir suivre le train en marche et monter dedans sans penser à son déraillement, les rêves sont notre propre moyen de continuer d’avancer que ce soit les yeux fermés ou grands ouverts… « Chépaki » ne dit vraiment que des conneries !

Paul Andrews

Écrit le 05/07/2016.

Tu Es Si Jolie Quand Tu Souris…

•9 juillet 2016 • Un commentaire

À Myriam alias Della L,

Tu Es Si Jolie Quand Tu Souris…

Tu sais que tu es si jolie quand tu souris, c’est de la tendresse du fond du cœur qui m’envahit, souris et je serais ton rat, un rat des villes qui te prendra jusqu’au champs et qui t’en éloignera de Mars le grand méchant. Tu sais que tu es si jolie quand tu souris alors maintenant ça suffit, reviens à la vie, au sourire qui t’embellit, celui qui est rayon de soleil, qui colore ma peau, me faisant alors rougir de plaisir. Tu sais que tu es si jolie quand tu souris, ne te retiens plus d’égayer les sens, effaces les sens interdits qui t’empêchent à nouveaux de bondir dans un futur resplendissant. Tu sais que tu es si jolie quand tu souris, ah oui encore ! Là ! Je le vois enfin ton sourire refaire surface, continue oui ! Tu es tellement si jolie quand tu souris, tellement si charmante que mon âme y est conquis…Tu es si jolie quand tu souris, surtout ne garde pas en toi ton esquisse de lèvres, qui me fait mordre les miennes, si délicatement...

Paul Andrews

Écrit le 29/06/2016.

QPQCQ.

•9 juillet 2016 • Un commentaire

À Myriam alias Della L.

QPQCQ.

Qui je suis, pourquoi je suis, quand serais-je, comment je serais, quoi ? Tu ne sais pas ! Qui es-tu, pourquoi es-tu, quand feras-tu, comment tu le feras, quoi ? Tu crois vraiment ! Qui sommes-nous, pourquoi nous sommes, quand viendras-tu, comment on s’est plu, quoi ? Tu ne sais plus ! Qui pourquoi, pourquoi quand, quand comment, comment quoi ? Quoique…qui nous serons, saurons-nous pourquoi, quand les poules montreront les dents, comment le renard se fera chasser, pourquoi ? Parce que voilà la seule réponse d’un pourquoi…😉

Paul Andrews

Écrit le 17/06/2016.

Sale Temps Pour Les Ours.

•7 juillet 2016 • Un commentaire

À Céline Galaska, de STPLO

Sale Temps Pour Les Ours.

Sale temps pour les ours, qu’ils soient mal-léchés ou non, temps pourri dans le fond, ils ont été détrôné dans leurs rôles de gros nounours. Sale temps pour les ours, et même pour les abeilles, il en va de notre écosystème, il est où le bon goût du miel, que les grosses paluches de l’ours qui récoltait, pour s’en mettre plein le gosier, tel un bon gros gourmand qui ne veut pas en donner au suivant. Sale temps pour les ours, qu’ils soient peluches-oursons, ils ont perdu place dans les rayons des magasins de jouets, ils ont été remplacé par des héros de dessins animés, qui se désaniment à longueurs de journées, lobotomisant les chérubins entre tablettes et télés. Sale temps pour les ours, et j’vous parle pas des p’tits lapins, à qui on voudrait faire manger, des carottes au drôle de goût de raisin, et cela sans raison, ça c’est pas très malin. Sale temps pour les ours, la forêt n’est plus qu’une boite d’allumettes, sans sardine à faire frire, et que certains voudraient mettre le feu à la poudrière, dépeuplant le monde animal de son endroit de verdure, afin de grisailler la terre jusqu’à la faire flamber de sa putain de bêtise humaine. Sale temps pour les ours, les braconniers braquent leurs flingues sur tout c’qui bougent, marchant de leurs grosses semelles de caoutchouc, sur les maisons-champignons des schroumpfts. Sale temps pour les ours, l’homme a perdu de son humanité, à la pompe, il dévalise l’essence même de la vie, encrassant tout de son passage jusque dans le fin fond des entrailles de l’océan. Sale temps pour les Hommes, demain ne sera pas glorieux, les têtes se baisseront et se verront sales et honteuses. Sale temps pour les ours, plus rien à se mettre sous la dent, à part peut-être quelques babouches à la saveur de la peur où les babines s’assécheront d’une soif, à la salive sèche comme une rivière desséchée, il n’ y a plus que la faim qui se fait ressentir, dans ce monde complètement fêlé. Sale temps pour les ours, il est temps de reprendre les rênes de sa destinée, d’être de retour Roi de son bois et d’inviter les lilliputiens à se battre contre l’oppressant. Sale temps pour les ours, sale temps pour l’Humanoïde, les bêtes combattent la bête, s’écraseront en force les astéroïdes sur la Terre. Sale temps pour le bipède, le règne animal reprend du poil de la bête, récupérant enfin sa place en haut de son échelle sociale, grognant qu’il en sera alors fini de l’Homme, s’il ne veut pas partager la part du gâteau. Sale temps pour la planète, les ours ont repris la tête, les abeilles à nouveau butinent les fleurs des champs, les lapins ne veulent plus vider les caves à vins. Sale temps pour… les ours en peluche ont repris pouvoir dans les magasins de jouets, les allumettes se sont plantées en terre pour redevenir de majestueux arbres, les animaux braconnent les récalcitrants, les lutins bleus de Peyo ont réaménagé dans de bien beaux champignons rouge et blanc. Sale temps pour les ours, ça c’était avant… Sale temps pour l’Humain à présent, pour qu’il arrête enfin de se croire le nombril du Monde et qu’il ouvre enfin ses yeux sur la beauté qui l’entoure… Sale Temps Oui !

Paul Andrews

Écrit le 23/05/2016.

Sale Temps Pour Les Ours est un blog de littérature tenu par Céline Galaska

https://sale-temps-pour-les-ours.com/

STPLO a organisé en cette année son prix littéraire faisant la part belle à la nouvelle, mon texte ci-dessus en est ma petite participation et maintenant que le gagnant a été dévoilé, je peux à présent vous présenter mon écrit ;-) 

Je teins à féliciter l’heureuse gagnante du concours STPLO 2016 pour son superbe texte ! Bravo à CATHERINE BIALAIS pour L’AVALE-CŒUR ! (cliquer sur le lien ci-dessous)

le « craaaassh » feutré de l’enveloppe qu’on déchire (résultats du Prix « sale temps pour les ours » du court littéraire #1)

Je tiens à dédier mon texte à Céline, l’administratrice de ce blog, car j’ai apprécié le fait de concourir à son prix STPLO 2016 (bien que pas retenu) et tout simplement aussi parce que mon titre de texte vient de la même, du nom de son chouette site littéraire…

!!! Vivement le prochain STPLO 2017 !!!

 
sale temps pour les ours

le blog d'expression littéraire (mal léché) de Céline Galaska

LE CHAT QUI LOUCHE 2

Arts et littératures de la Francophonie...

Arts et littératures de la Francophonie...

Le monde est dans tes yeux ...

... le premier matin du monde est aujourd'hui ...

kmaidy2

nous partageons, vous partagez ....

La Tribu d'Anaximandre - des photos au fil des jours.... de Danièle Nguyen Duc Long

"La photographie est une brève complicité entre la prévoyance et le hasard." Bienvenue dans mon univers photographique.

Le peuple du Boréal

Le vent du Nord qui te ramène doucement à la maison, vers tes traditions. 

Soizic Pineau, artiste photographe

Partager, discuter, échanger autour de la photographie

Karine St-Gelais

L'usine qui crochissait les bananes, Nouvelle Baieriveraine sous ma plume rafraichissante p'tite vie, p'tite misère...

Roberte Colonel

Des mots, rien que des mots.

Mariessourire essence d'émotions

L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien que par le coeur...

Anne-Cécile Gohier

Black and White Photos

LE REVE D'ANGEL ENEMUS

LOVE IS OUR RESISTANCE

Arrêt Facultatif

Om even bij stil te staan, of niet.

Images en blog

Des images, bonnes ou moins bonnes... à vous de juger.

Humeurs en blog

Les humeurs, c'est comme le ciel, ça change tout le temps... Mes coups de coeur, mes coups de gueule sur le monde qui nous entoure.

- En écrit libre -

Poésie libérée conservatrice, plutôt orientée vers le symbolisme, qui s’attache à suggérer des états d’âmes, refléter les mouvements de l’esprit et du cœur.

G@ël LOAËC-P@ul Andrews (Blog 3)

Des Poèmes, Des Poésies, Des Écrits En Terre de Poèmesie (Virtu@l Book N°III.)

pppjwd

ich mach`s einfach !

Freellium

Free way to feel

Le rimenaute

Pour vous toucher par les mots... avec le concours de Lilou, ma nièce.

Au Pays de mes Rêves

Oser y croire ...!

l'encre des âmes....

" l'âme , Lumière d'Amour "

Partage de nos mots échange de nos sourires

pour le plaisir de partager !!!

MONSIEUR PØCKPÄ

Splash Of Culture

Instants Fugitifs

photos des Instants Fugitifs de la Nature

Mamie en cavale (Francine Campeau)

La pratique de la photographie m'aide à mieux vivre. Merci de votre visite. Merci aussi de commenter.

bienvenue chez peanuts

que la force soit avec nous

orepuk

En sortant de chez moi

TK.KIM

Car je suis intimement persuadée qu’il n’y a rien de plus sensé que de se perdre n’importe où, et de courir dans toutes les directions à la fois

L'oeil en clic

Faiseur d'images, marqueur d'instants

Moonath - l'Univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

De Moi vers Vous... De Vous à Moi

ENSEMBLE, 52 semaines, au naturel

Duo de photos et textes, par Anne Jutras et Nathalie Lauzon

Maître Renard

S'il te plaît, apprivoise-moi...

Evelyn Wallace -The Castle Lady

Do you love castles like me ?

Un cœur qui nous entoure de sa sollicitude vaut à lui seul un soleil…

mes mots douceurs .

Le style, cest le mot qu'il faut. Le reste importe peu. (Jules renard)

my virtual playground

I'm a global citizen and I live what I love... being here is also being away from elsewhere…:-)

I like fish'n'chips

Dessins poétiques, textes rigolos et vice-versa

Puzzleblume

Leben ist nicht genug, sagte der Schmetterling. Sonnenschein, Freiheit und eine kleine Blume gehören auch dazu. (H.Chr. Andersen)

ETOILE DES NEIGES

Un blog pour le plaisir de tous !

Et si j'étais transparente ?

La suite de "Ma boîte à soleil"

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 549 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :