Un Parfum D’Hiver.

•1 mars 2015 • 8 commentaires

Suite à un défi proposé sur le blog de mon amie Evy : http://plume-de-poete.over-blog.com/2015/02/defi-n-1-sur-le-theme-paysage-de-neige-de-glace.html, voici ce que ma plume en a sorti…

Un Parfum D’Hiver.

 

Sentir la fraîche douceur,

La blancheur,

Se sentir apaiser,

Dans un matin enneigé.

Y voir la beauté des arbres

Dénudés, enfin rhabillés

Par des cotons,

Des flocons de neige

Virevoltants dans un ciel,

Chargé de blancs nuages.

Sentir la quiétude

Du blanc immaculé,

Le grand silence du bruit,

Le bruissement de nos pas,

Sur une poudreuse de légère.

Comme la caresse d’un ange,

Sur des cheveux blonds,

Fins et soyeux,

Que le vent fera danser,

Parmi les dernières feuilles

Tombées, à la fin de l’Automne…

Sentir et respirer l’air frais,

Ô oui, sentez donc ce bel l’hiver !


Paul Andrews

Écrit le 28/02/2015.

Je vous invite bien sûr à flâner dans le bel univers poétique d’Evelyne Génique, une merveilleuse écrivain-poétesse, en prenant le temps de visiter son charmant blog : http://plume-de-poete.over-blog.com/

Evy a aussi publié aux éditions Les plumes d’Ocris : http://www.editionsplumesdocris.fr/Pages-auteurs/evelyne-genique-l-ecrin-du-temps.html

Une Histoire D’Amour.

•27 février 2015 • 10 commentaires

…Et oui quinze ans déjà que ce petit texte va bientôt fêter ! :-) Il était vraiment temps qu’il se montre sur mon blog et dans mon répertoire poétique :-) ! Alors voilà chose faite pour ma petite chérie d’amour et pour vous toutes et tous !

À ma bien-Aimée,

Une Histoire D’Amour.

IMG_1151

Qu’est-ce que l’amour, me demandes-tu ?

L’amour jaillit au plus profond de soi,

Où toutes pensées, sens ainsi que

Membres se mettent en émoi.

Je ne peux l’expliquer, pour ma part,

Que par la parole et l’écrit, sauf que l’envie

Constante me tiraille, d »être près de toi.

Pour vivre le grand amour, il faut être deux,

Je sens et ressens parfois les deux à la fois.

J’attends, impatiemment, que ton cœur

Batte enfin la chamade pour moi, afin

De te serrer, te prendre et me blottir

Dans la douce chaleur de tes bras.

 

Paul Andrews

Écrit le 01/02/2000.

Baume D’Étoiles.

•24 février 2015 • 17 commentaires

Baume D’Étoiles. 

dsc04301

Les étoiles se sont posées en douceur, pour y

Attendrir nos petits cœurs, y mettre

Un peu de la belle nature, pour en effacer

De nos mémoires nos grandes ratures.

 

Sur un amas de blancheur, elle se sont

Installées, pour égayer nos yeux parfois en

Saule pleureur, y apaiser les lésions

Crevassées, faites par le temps passé.

 

La nature en étoiles nous fait de l’œil, que

Nous en oublions les terreux cercueils,

Sans pour autant en perdre de vue,

Les âmes perdues qui voudraient venir

Nous chercher, quand vient la nuit à tomber.

 

Les étoiles prennent vie dans les yeux

De ceux et de celles qui savent les regarder,

À en accepter le baume attendrissant

Qui guérira les terribles blessures,

Procurées par les bourrasques du temps.

 

Les étoiles se sont délicatement posées,

Artistiquement dans la douceur,

Uniformément alignées pour une danse

Magique, forte d’une apaisante quiétude visuelle. 

dsc04301

Paul Andrews

Écrit le 21/02/2015.

(D’après une photographie de Marlaguette.)

Je tiens à remercier mon ami Marla de m’avoir autoriser à utiliser et à prendre sa photographie m’ayant inspiré ces quelques mots !  Certains de vous connaissent Marla pour son talent pour le dessin (j’en ai eu quelques inspis là aussi :-) ), elle excelle dans les mots également et à présent voici Marlaguette dans la photo…Alors merci à toi de tes divers beaux talents que tu mets à l’honneur sur ton blog pour nous tes amis-blogopotes !  Intentionnellement, je ne vous met pas le lien de blog de Marla afin d’éviter de bien mauvaises rencontres bloguesques !

Histoire De Baleine.

•17 février 2015 • 10 commentaires

Histoire De Baleine.

 

La baleine n’a pas de parapluie,

Le parapluie a des baleines,

Et quand il pleut, la baleine

Est vraiment toute saucée,

Dans son immense océan salé.

 

Le parapluie a des baleines,

La baleine n’a pas de parapluie,

Mais quand il fait grand soleil,

Sur la mer bien calme et si bleue,

La baleine rêve d’un parasol géant,

Pour la protéger du tournesol de feu,

Car personne n’est là, pour lui étaler, sur

Son imposant corps, de la crème solaire.

 

La baleine n’a pas de parasol, mais le

Parapluie a des baleines, et quand il

Aperçoit la baleine sur les flots, en

Plein cagnard d’été, alors le parapluie

Lui propose d’être son ombrelle de

L’océan car depuis qu’il a échoué dans

La marine océane, il se sent si esseulé

De ne pouvoir, personne, protéger.

 

Le parapluie a des baleines, et à

Présent la baleine a un ami, sur qui

Il peut compter, qu’il pleuve ou bien

Qu’il fasse fort chaud, ils sauront

Si bien s’accompagner…

 

Paul Andrews

Écrit le 17/02/2015.

Féline Louve.

•15 février 2015 • 13 commentaires

Féline Louve.

 

Félin, câlin, coquin,

Quand vient la nuit noire,

À toi, je me laisse aller,

À ton corps à demi-dénudé,

J’embarque pour un déshabillage

De tes lignes, jusqu’au plus

Haut point de ta douve.

 

…Et d’un coup, mes songes

Deviennent seulement câlin,

Quand se vient le repos au matin,

Ma guerrière-louve.

 

Félin, câlin, coquin,

Quand les nuits de pleine lune,

Tu hurles ton grand désir,

Sur la montée de la dune,

Je m’approches alors à pas de chat,

Pour te surprendre et te prendre,

Sans le moindre drap, de nous

Cacher de nos sauvages ébats.

 

…Et d’un coup, quand arrive

La lueur du petit jour,

La fièvre coquine se transforme

En une belle humaine câline

Ô ma tendre louve…

 

Paul Andrews

Écrit le 14/02/2015.

À Ce Frère…

•13 février 2015 • 11 commentaires

Marlène est une amie de longues dates sur la blogosphère, elle m’a demandé d’écrire en mots, un hommage pour son frère Patrick, décédé il y a peu … Qu’il puisse à présent reposer en paix…Mes condoléances pour toi Marlène et à l’ensemble de ta famille.

À Patrick L., Pour Marlène LM.

À Ce Frère…

 

À ce frère, que je ne voyais plus,

Le temps des regrets est à la peine,

Comme celui des cerises qui se

Ramassaient par seaux entiers, aux

Branches du grand cerisier, le long

De notre marche sur les vieux sentiers.

 

À ce frère, parti beaucoup trop tôt,

Comme j’aurais voulu te dire « Je t’aime »,

Te tenir la main à tout jamais et ne pas

Te la lâcher, t’accompagner sur les chemins

De ta vie, mais ceux-là nous étaient, à double

Tour de clef, malheureusement fermés.

 

À ce frère, que je ne pourrais oublier,

Tu étais ce sang qui coule en mes veines,

Comme le bon vin que l’on aurait pu savourer

Ensemble, ils nous restent à présent, le corps

Et le sang du Christ pour t’accompagner

Dans la lumière, en ton ultime demeure.

 

À ce frère, ô mon cœur se saigne de

La douleur, de ta perte, mes larmes inondent

Le monde, ô toi mon frère… Je pleure et

Ma tristesse est un océan de pluie…

…Adieu, à Dieu mon frère.

 

Paul Andrews pour Marlène LM.

Écrit le 12/02/2015.

37616_1506199426041_1565950751_1267841_2364232_n

*Photographie Personnelle.

Second Life.

•8 février 2015 • 8 commentaires

Second Life.

 

Second life,

Comme une seconde peau,

Où tu slames ta vie,

Comme d’autres font du tricot.

 

Second life,

De prendre par les cornes

Le taureau, en affronter son destin,

D’écrire sa life de vivre,

Comme un terrible festin de mots.

 

Second life,

Pas très loin de l’enfer,

N’oublions pas ceux qui nous entourent,

Ceux qui vivent dans la misère.

 

Second life,

Dans la main, nous tenons le knife,

Et nous gravons en lettres

De sang, Non !!! Nous ne rentrerons

Pas dans les rangs.

 

Second life,

Comme une chance à notre portée,

De noter et de gribouiller, d’écrire

Et de poétiser, comme bon nous semble.

 

Second life,

Délirer, jouer, jongler les notes,

Entre amis, entre potes,

Rimer en strophe, versifier dans la catastrophe,

Dans la bousculade de nos maux.

 

Second Life,

Comme une seconde peau,

De dire et de crier, d’ hurler l’espoir,

Et de foutre à la potence ce put1 de désespoir…

 

Paul Andrews

Écrit le 29/01/2015.

 
Soizic Pineau, artiste photographe

Partager, discuter, échanger autour de la photographie

Karine Gelais

L'usine qui crochissait les bananes, Nouvelle Baieriveraine sous ma plume rafraichissante p'tite vie, p'tite misère...

Roberte Colonel

Des mots, rien que des mots.

Mariessourire essence d'émotions

L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien que par le coeur...

UnClicUnePhoto

Photography and Co by Anne-Cécile

LE REVE D'ANGEL ENEMUS

LOVE IS OUR RESISTANCE

Arrêt Facultatif

Om even bij stil te staan, of niet.

Images en blog

Des images, bonnes ou moins bonnes... à vous de juger.

Humeurs en blog

Les humeurs, c'est comme le ciel, ça change tout le temps... Mes coups de coeur, mes coups de gueule sur le monde qui nous entoure.

En écrit libre

Poésie libérée conservatrice, plutôt orientée vers le symbolisme, qui s’attache à suggérer des états d’âmes, refléter les mouvements de l’esprit et du cœur.

G@ël LOAËC-P@ul Andrews (Blog 3)

Mes Textes, Mes Poèmes (Virtu@l Book N°III.)

pppjwd

ich mach`s einfach !

Freellium

Free way to feel

Le rimenaute

Pour vous toucher par les mots... avec le concours de Lilou, ma nièce.

Récits des forêts

Dans les sentiers d'une femme...

brindille33

Photos et autres à venir.

Au Pays de mes Rêves

Oser y croire ...!

l'encre des âmes....

" l'âme , Lumière d'Amour "

Partage de nos mots échange de nos sourires

pour le plaisir de partager !!!

MONSIEUR PØCKPÄ

Splash Of Culture

Instants Fugitifs

photos des Instants Fugitifs de la Nature

Après le Yukon et l'Alaska (été2014), Mamie en cavale partage ses escapades avec vous.

ATTENTION. Les articles contenus dans les catégories en haut de la page sont dans un ordre inversé. Pour commencer au début, il faut cliquer sur le dernier.

bienvenue chez peanuts

que la force soit avec nous

orepuk

En sortant de chez moi

TK.KIM

Car je suis intimement persuadée qu’il n’y a rien de plus sensé que de se perdre n’importe où, et de courir dans toutes les directions à la fois

L'oeil en clic

une photo a une histoire, une photo n'est pas qu'un arrêt sur image, une photo est vivante. Pour moi un clic n'est pas du au hasard, il doit être porteur de messages petits ou grands

Moonath - L'univers des mots

une plume troubadour et lunaire qui chante la vie, l’âme, l’amour et l’infini…

De Moi vers Vous... De Vous à Moi

ENSEMBLE, 52 semaines, au naturel

Duo de photos et textes, par Anne Jutras et Nathalie Lauzon

Maître Renard

S'il te plaît, apprivoise-moi...

Evelyn Wallace -The Castle Lady

Do you love castles like me ?

♥ Sur les Rives du Coeur ♥

Poésie,écriture, réflexions

mes mots douceurs .

Le style, cest le mot qu'il faut. Le reste importe peu. (Jules renard)

I like fish'n'chips

Dessins poétiques, textes rigolos et vice-versa

puzzleblume

Leben ist nicht genug, sagte der Schmetterling. Sonnenschein, Freiheit und eine kleine Blume gehören auch dazu. H.Chr. Andersen

ETOILE DES NEIGES

Viens en ami-es sinon reste chez toi !!

Et si j'étais transparente ?

La suite de "Ma boîte à soleil"

CHEZ STEPHANE

Si tu passe chez moi c'est en ami-es sinon casse toi !

Voyage Vers Soi

52 semaines d'autoportraits

Anne Jutras

Je partage ma passion, mais aussi des astuces simples vous permettant d’apprivoiser la technique sans compromettre votre créativité.

Landcheyenne

Une promesse de sérénité , un endroit ou les frontières disparaissent

Il était une fois mon blog ...

Imagination, délires, mots et maux ...

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 497 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :